19-23 août , les FTPF du maquis d’Ols dans la défense d’Albi

Voir tous nos articles sur la résistance dans l’Ouest Aveyron : AveyronResistance.fr

La résistance dans l’Ouest Aveyron ( https:/aveyronresistance .fr )

Le 19 août , en début de matinée les allemands déménageaient le siège de la Kommandantur à Albi et formaient dans la grande rue et place du Vigan une colonne motorisée.

Ordre fut donnée par le commandement FFI d’harceler les convois allemands sur les routes d’Albi-Castres et Albi-Gaillac.

En fin de matinée du 19 août , deux colonnes se dirigent vers Albi . Les unités CFL, Veny et O.R.A par le Nord ,le long de la RN 88 et les FTPF , les FTP-MOI et les guerrilleros gagnent les faubourgs Est de la vllle. Toutes ces unités entrèrent simultanément dans Albi contrôlée par les légaux FTPF et CFL et les milices patriotiques.

Une forte patrouille de FTP se lance à la poursuite des allemands et entre en contact avec l’arrière garde ennemie à la sortie de l’agglomération. « Massenet » du premier bataillon de l’Aveyron est blessé. A quelques 12 km d’Albi sept chasseurs bombardiers anglais font de nombreux morts dans la colonne allemande et détruisent la plupart de leurs véhicules . Un millier de rescapés gagnent Castres à pied. Dans Albi libéré , la préfecture est investie par la nouvelle administration désignée par le CDL. La nuit tombant , les 4 206ème Cie , la 4 209ème Cie et la section de mitrailleuses du premier bataillon FTPF de l’Aveyron cantonnent au cinéma Rex et au Lycée.

Le 20 août ,on annonce la présence au Nord-Ouest de Gaillac du bataillon de la 5ème brigade de la Flack venant de la haute Garonne qui tente de gagner la vallée du Rhône par Albi , Lacaune , Clermont l’Hérault. Cette colonne est entièrement motorisée , forte de 2000 hommes et fortement armée (avec même des chars tigres). Elle emprunte les routes secondaires pour tenter de déjouer la surveillance de l’aviation alliée et cet itinéraire zigzagant ne permettait pas de prévoir les directions suivies.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est capture-x.png

Le CMR D2 envoie alors diverses unités FTPF à Gaillac.

Le 21 août , au matin , les allemands se dirigent vers l’Est par la D 32 , pénètrent dans Gaillac , s’emparent de la gare mais sont bloqués par les FTPF , et ne pouvant entrer dans la ville , la contournent et prennent la direction du Nord-Ouest par la D12 et la D3 . Des abattis sont faits sur la RN entre Gaillac et Albi et le pont sur le Tarn à Marsac est gardé par la 4 206 ème Cie , la 4 209ème Cie et la section mitrailleuse du premier Bataillon de l’Aveyron .

Des abattis furent faits sur la RN entre Gaillac et Albi ; A Marsac le pont sur le Tarn était gardé par la 4206 ème Cie ,la 4209 ème Cie et la section mitrailleuse du Premier Bataillon FTPF de l’Aveyron. Diverses unités FFI prirent position sur la RN Cordes-Albi.

Vers 21 heures ,les Allemands tirèrent au mortier sur les FTPF de 4214ème Cie qui patrouillaient sur sur la route Castelnau de Levis-Cordes et attaqués en Force les obligèrent à reculer .Malgré des renforts et la destruction d’un pont ,les Allemands occupèrent Villeneuve sur Vère.

Le 22 août , vers 8 h , les allemands , en direction de Cordes et de Carmaux se heurtent à la 4 214ème Cie FTP-MOI qui , devant la supériorité en hommes et en armes de l’ennemi , se replie sur Cagnac laissant 7 morts sur le terrain. Vers 11 h 15 la colonne allemande se met en route vers Albi.et le chef FFI du Tarn « Durenque »en désespoir de cause (A l’annonce de l’arrivée des allemands les FFI de « Durenque » se sont repliés sur Réalmont), demande aux 500 FTPF présents dont ceux de la 4 206 ème Cie , la 4 209ème Cie et la section de mitrailleuses du premier Bataillon de l’Aveyron relevés de Marsac d’assurer la défense d’Albi . Les allemands , à leur arrivée aux portes de la cité font face aux FTPF qui ont pris position de part et d’autre du pont Vieux. Après un violent combat , les nazis compte tenu de la disproportion de leur armement par rapport à celui du maquis forcent le barrage et traversent le Tarn et entrent à Albi. Ils n’occupent que la rue principale et envoient des patrouilles dans toutes les directions qui se heurtent aux FTPF et aux milices patriotiques. Les allemands , dans l’impossibilité de s’aventurer plus avant dans la ville la quittent en direction de Castres. A la sortie ils sont attaqués depuis les hauteurs des collines qui dominent la RN 118 par les 4 206ème et 4 209ème Cie FTPF. Pour éviter Castres , ils quittent la RN 118 et gagnent l’Hérault via Lacaune et Murat par les petites routes. Au milieu de la journée , »Marc » qui était à Rodez est averti de la situation critique d’Albi et a donné l’ordre à la 4 201ème Cie de s’y rendre au plus vite. Avec la 9ème Cie de Guerilléros de Salvador et la 4 201ème Cie ,il entre dans Albi en début de soirée et après avoir regroupé les combattants de la 4 206ème Cie et de la 4 209ème Cie occupent tous les édifices publics (Préfecture,lycée etc…) Cet état de fait , « Durenque » le découvrit avec dépit en rentrant à Albi en fin de soirée.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-53.png

Résistants tués pendant la bataille d’Albi FTPF DES 4 206 ET 4209ème Cie Bergamini Edmond (H)« Couturier » ,blanc Emile (H) « Marseille » ,Blondel ,Croze H) ,Dallet René « Papin » ,DONADILLE F(H) « Castre » , Sergent Emile G(H) ,Leconte Georges (H) ,Orosco Francesco « Lesueur »(H) ,Rabec Pierre (H) ,Rochette « d’Artagnan » ,Rodriguez Antoine(H) FTPF de la 4 204ème Cie H. Carrié (H) , Aubin (H) Denis Ruiz(H) Un soviètique(Portlandze) de la 4 214ème Cie Trois des milices patriotiques d’Albi Maurice Lautier(H) responsable FTPF du CMR D2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s