Le 8 juin libération des détenus politiques de la prison de Villefranche de Rouergue

Voir tous nos articles sur la résistance dans l’Ouest Aveyron : AveyronResistance.fr

Le 6 juin ,le débarquement allié connu , les détenus communistes à la prison de Villefranche mettent les gardiens devant leurs responsabilités et une délégation conduite par Louis Odru (H)exigent du directeur leur libération immédiate. Après tergiversations des gardiens qui écoutent les bulletins d’information pour vérifier que les alliés n’allaient pas être rejetés à la mer , les détenus politiques quittent la prison. 12 hommes partent aux maquis d’Olt .Parmi eux Louis Odru-Curie- déjà cité qui en deviendra le CE (Commissaire aux Effectif chargé des problèmes politiques) , Michel- « Verlaine » qui sera responsable de la section transport , Santi qui assurera l’intendance. Perrutel (H), lui dirigera le sous-secteur Aveyron de la région D installé à Villefranche de Rouergue et puis sera un des cadres du maquis Alfred-Merle de Coudols .(Arrété le 26 juillet 1944 par le Sipo-SD pendant une opération ,torturé il sera exécuté le 6 août 1944 )

Louis Odru* et la réalité de la libération des prisonniers par le lieutenant Crocccichia :

« Le lieutenant Cancel , commandant de la prison , le principal Croccichia , l’adjudant Carton , les autres gardiens-à l’exception d’un seul -étaient des attentistes . Le 6 juin , ils ont tenu compte du débarquement ,de l’activité du maquis du villefranchois et de la résolution des détenus politiques pour se résoudre à franchir le pas . J’appellerais ces gens là des naphtalinards. »

*Louis Odru (H), né le 9 décembre 1919 était instituteur à Menton. Membre des JC depuis fêvrier 1934 , il adhéra à la SFIC au cours de l’été 39. Arrêté le 5 novembre 1940 pour propagande communiste au sein de l’armée , il fut condamné à 5 ans de prison . Aprés la libération de la prison , Rejoignant le maquis FTP d’Ols-Camboulan (que commandait son camarade de prison Vittori), commissaire aux effectifs, il participa à la libération de l’Aveyron et du Tarn (notamment Albi, bassin de Decazeville-Aubin, mines de Carmaux). Sous le pseudonyme de « commandant Curie », il commandait les FTP lors du défilé de la Victoire à Albi, fin août 1944.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s