Das Reich dans la région

Voir tous nos articles sur la résistance dans l’Ouest Aveyron : AveyronResistance.fr

2nd SS Panzer Division Das Reich (1939–1945)

Das Reich, groupe d’élite de la Waffen SS constituée en 1939 de 15 000 hommes et de centaines de chars, éprouvée par des mois de batailles sur le front Russe notamment à Koursk. Début 1944, c’est dans la poche de Tcherkassy, région de Prusse orientale, que « Das Reich » apprend qu’elle doit faire route immédiatement pour Montauban. A cette date, la « Das Reich », après de très rudes combats, est en piteux état. Elle a perdu la plus grande partie de ses 209 chars et d’un effectif de 15.385 hommes, 2.500 seulement sont valides et aptes à rejoindre la France. Ce sont en effet près de 8 000 d’entre-eux qui ont péri à l’Est. Tout est fait par le commandement de la « Force G » pour rapidement reconstituer « Das Reich ».

Le 6 avril 1944, arrivée de la division à Montauban. Commandé par le général SS Lammerding, l’état-major de la division – 140 hommes – s’installe à Montauban et est cantonné sur une cinquantaine de points de la région parmi lesquels Valence-d’Agen, Moissac, Lauzerte ou encore Caylus. Aguerris par des centaines de massacres de masse en Biélorussie , on les retrouvera lors des massacres d’Oradour, Figeac, Montpezat, Tulle, etc…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-1.png
Lammerding commandant la 2ème division Das reich

En 1953, au tribunal de Bordeaux Lammerding est jugé pour crimes de guerre pour les massacres de Tulle et Oradour-sur-Glane commis les 9 et 10 juin 1944 ; il est condamné à mort par contumace mais l’Angleterre refuse l’extradition alors qu’il est dans la zone d’occupation britannique en Allemagne . Et plus tard l’Allemagne de l’Ouest refuse également de le remettre aux autorités Françaises. Il crée à Düsseldorf une entreprise de bâtiments et travaux publics, qu’il dirige jusqu’à sa retraite; il meurt d’un cancer généralisé en 1971.. .Il été enterré à Dusseldorf avec les honneurs militaires…..Ses funérailles attirent plus de cinq cents personnes parmi lesquelles de nombreux anciens membres des Waffen S.S., venus de toute l’Allemagne fédérale

Après le débarquement, le 8 juin départ depuis Montauban des 15 000 hommes , 209 chars et pièces d’artillerie autoportées pour le front de Normandie. C’est la 2e division cuirassée (Panzer) de la Waffen SS, Das Reich. Elle va entreprendre un mouvement de 725 km qui s’achèvera prés de vingt jours plus tard en Normandie. Le temps pour cette formation d’acquérir une réputation sinistre et de s’inscrire dans l’histoire parmi les plus atroces chapitres de la Seconde Guerre mondiale.

A Cahors , le corps principal, sous les ordres de Dieckman continue vers le nord via la N20 Les blindés prennent la direction de Figeac par la D653 D’autres suivent la D662 qui longe le Lot vers Figeac et Capdenac

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-22.png

8 juin-20 juin 1944, la Division Das Reich – Quercy.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s