Préfets en Aveyron (de 1938 à 1944)

17 février 1800, naissance des préfets

Voir tous nos articles sur la résistance dans l’Ouest Aveyron : AveyronResistance.fr

Jean Moulin , qu’il est inutile de présenter , est préfet de l’Aveyron du Premier juin 1938 au 21 février 1939 . C’est le préfet d’Estarac qui lui succédera jusqu’en septembre 1940 , qui sera remplacé par

Charles Marion remplacera le préfet d’Esterac de septembre 1940 à décembre 1943 . Ultra pétainiste , il appliquera avec brutalité la politique de révolution nationale vichyste : ordre , patrie ,foi en dieu . Préfet de Haute Savoie de décembre 1943 à août 1944 , Il déclare lors de sa prise de fonction : « mon but est de détruire la résistance et lutter contre les maquis avec la plus grande énergie » Responsable de nombre d’exécutions de résistants et impliqué dans la destruction du maquis des Glière il sera extrait de sa prison à la libération et exécuté .

Il appliquera rigoureusement les directives antisémites ,usera d’une brutale répression administrative et policière ,épurera les municipalités et suivra scrupuleusement les directives pétainistes.

Responsable de nombre d’exécutions de résistants et impliqué dans la destruction du maquis des Glière il sera extrait de sa prison à la libération et exécuté .

Monument de flagornerie ,l’article dithyrambique dans le journal de l’Aveyron au départ de Marion pour la Haute-Savoie

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image.png

Préfet Dupiech (décembre 1943-avril 1944 ) En contact avec les organisations de résistance locales* : N.A.P., Armée Secrète , il aurait été désigné par le Comité de Libération Nationale d’Alger comme Préfet de la Libération pour son département. Mais les Allemands, avertis de cette nomination l’arrêtent le 14 mai 1944 . déporté à Neuengamme et affecté dans un kommando près de Brême. Lorsque les armées alliées approchent de Brème il est embarqué avec 12.000 détenus et disparaît le 3 mai 1945 dans le naufrage du Thielbec battant pavillon allemand et coulé par l’aviation américaine.

*Son activité résistante n’a cependant jamais été prouvée.

Chapron Marcel préfet de l’Aveyron d’avril 1944 à juillet 1944 . Suspendu de ses fonctions par le commissaire de la République le 28 août 1944 , sa suspension sera confirmée le 17 novembre .(Curieusement ,il poursuivra sa carrière normalement comme tant d’autres pétainistes , et on le retrouvera dans nombre de cabinets ministériels )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s